الإشهار 2
ads980-90 after header

Réunion autour de l’impact du Covid-19 sur l’industrie

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, a tenu, samedi au siège de la Wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, une réunion avec l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), et ce dans le cadre du suivi de l’impact du nouveau coronavirus sur le secteur industriel.
Tenue en présence du Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, cette réunion a permis de faire le point et d’assurer le suivi de l’impact du Covid-19 sur le secteur industriel au Maroc, et plus particulièrement celui du textile et de l’habillement.

« Les problèmes que connaît le monde à cause de la pandémie du coronavirus a des répercussions sur l’ensemble des secteurs, dont celui du textile et de l’habillement », a indiqué M. Elalamy dans une déclaration à la presse à l’issue de la réunion, notant que ce secteur est vital et très important pour l’économie marocaine, puisqu’il emploie environ 170.000 personnes.

A Tanger, plus de 300 usines travaillent dans le secteur du textile et de l’habillement avec de grandes entreprises, qui traversent actuellement certaines difficultés au niveau international, a poursuivi le ministre, faisant savoir que ces difficultés auront un impact sur les entreprises marocaines.

Cette réunion vise donc à discuter avec les textiliens et faire un suivi plus précis des problèmes auxquels ils font face, a expliqué M. Elalamy, faisant savoir que c’est également l’occasion de les rassurer quant à la détermination du Maroc à demeurer à leurs côtés afin de trouver les solutions nécessaires lors de cette période difficile que traverse le monde.

Pour sa part, le président de l’AMITH, Mohamed Boubouh, a confié que les textiliens sont « conscients » que cette crise mondiale va les toucher, puisque les donneurs d’ordre avec lesquels les usines travaillent sont impactés, ce qui engendre une baisse, voire même des annulations de commandes.

Néanmoins M. Boubouh a assuré que les professionnels demeurent sereins et calmes pour gérer cette situation, et que les usines poursuivront leur travail lundi d’une manière « normale et habituelle », se disant « optimiste » quant à un redémarrage du secteur juste après cette crise.

»Nous avons demandé des mesures de soutien à notre gouvernement et à notre ministère de tutelle, qui seront bientôt discutées », a-t-il conclu.

Dans le cadre du suivi de l’impact du Covid-19 sur le secteur industriel, M. Elalamy tiendra également, à Casablanca, une deuxième réunion avec les différentes fédérations professionnelles du secteur industriel.


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.