الإشهار 2
ads980-90 after header

Réaction de M. Idaomar sur l’élection de M. Boudra

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

L’élection de Mohamed Boudra, président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), maire de la ville d’Al Hoceima, à la présidence de l’organisation Cités et gouvernements locaux unis (CGLU-Monde), constitue une consécration du modèle de gouvernance territoriale et de démocratie locale au Maroc, a souligné le maire de Tétouan, Mohamed Idaomar.

L’élection du Maroc à la tête de la CGLU-Monde, en la personne de Mohamed Boudra, est une réussite pour le Royaume, une victoire pour la première cause nationale et un appui à toutes les personnes qui veillent à la gestion de la chose publique locale, a précisé M. Idaomar dans une déclaration à la MAP, ajoutant que le modèle marocain en termes de gestion locale bénéficiera, lors du sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux, de l’attention nécessaire.

Pour le maire de Tétouan, cette élection est une victoire pour le Maroc, et en particulier pour la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, puisqu’elle reflète l’importance, la compétence et la bonne gestion des dirigeants locaux au Maroc.

Il a rappelé, dans ce sens, que la commune de Tétouan est une des premières à avoir soutenu la candidature de M. Boudra à la tête de la CGLU-Monde, à travers une lettre de soutien adressée à la présidence du sommet, notant que M. Boudra est une compétence locale dotée d’une grande aptitude dans la gestion des affaires locales.

Mohamed Boudra a été élu, vendredi dernier à Durban (Afrique du Sud), président de l’Organisation Cités et gouvernements locaux unis (CGLU-Monde), à l’occasion du sommet mondial de la CGLU.

Cette élection traduit l’intérêt grandissant pour le modèle marocain de développement territorial axé, d’une part, sur les projets structurants et les programmes locaux d’aménagement et de réduction des disparités spatiales et, d’autre part, sur la régionalisation avancée et la promotion de la décentralisation et de la gouvernance locale.

Avec près de 3.000 délégués venus de différentes régions du monde, le sommet mondial des villes et gouvernements locaux unis est considéré comme le plus grand rassemblement mondial de dirigeants locaux et régionaux ainsi que des acteurs intéressés par les affaires locales.

Né en 1960, Mohamed Boudra, du Parti Authenticité et Modernité (PAM), est également membre de la Chambre des Représentants et a été président de l’ancienne région de Taza-Al-Hoceima-Taounate.

Il avait été élu en 2013 président du conseil politique de la commission Méditerranée de CGLU, à l’issue du 3ème Forum des Autorités locales et régionales de la Méditerranée, tenu à Marseille.


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.