الإشهار 2
ads980-90 after header

Nécrologie – Feu Mohamed El Mokhtar Ould Bah a été le premier mauritanien à obtenir un doctorat d’Etat

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

Le grand érudit mauritanien Dr Mohamed El Mokhtar Ould Bah, décédé dimanche dernier, a été connu pour son parcours scientifique et académique riche en réalisations.

Le défunt a été le premier mauritanien à obtenir un doctorat d’Etat pour sa thèse soutenue à Paris en juin 1975 sur « La littérature juridique et l’évolution du Malikisme en Mauritanie ».

Selon Jamal Ould Lahcen, qui avait assisté à la soutenance de cette thèse, la discussion qui a suivi la présentation en 45 minutes par Ould Bah de son travail de recherche devant un jury composé d’éminents professeurs a débuté à 10 heures et ne s’est achevée que vers minuit.

Intervenant en premier, l’orientaliste Charles Pila s’est exprimé pendant une heure entière sur le sujet et la thèse d’Ould Bah dont il a loué le travail, notamment en ce qui concerne la traduction pertinente de textes juridiques complexes.

De son côté, l’orientaliste Roger Arnaldin a relevé que la thèse présentée par Ould Bah constitue en fait le noyau d’un immense ouvrage encyclopédique sur l’histoire de la législation en Mauritanie et dans la sous-région en général.

Quant à l’islamologue Mohamed Arkoun il a surtout mis en exergue le volet méthodologique adopté par l’auteur de la thèse et son approche historique.

Le professeur Mohamed Ould Mouloud Ould Dada, qui a assisté, lui aussi, à la soutenance, a rapporté qu’Arkoun a demandé à Ould Bah de publier sa thèse, mais finalement seule une partie allait être publiée afin d’en faciliter la lecture et la circulation.

Le défunt était également détenteur d’un doctorat sur la poésie mauritanienne entre 1650 et 1900 qu’il avait soutenue en 1969, dont la première partie a été publiée dans le magazine Arabica, fondé par l’orientaliste français Evariste Lévi-Provençal, sous la supervision de Gérard Leconte.

Article19.ma


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.