الإشهار 2
ads980-90 after header

Dakhla: Coup d’envoi des travaux de la 10è Conférence Internationale sur la Micro-Irrigation

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

Les travaux de la 10ème Conférence Internationale sur la Micro-Irrigation, placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, se sont ouverts, mercredi à Dakhla, avec la participation d’un parterre d’acteurs du domaine de l’irrigation, d’experts et de représentants de plusieurs organismes scientifiques et professionnels nationaux et internationaux.

Cette manifestation, qui se tient pour la première fois en Afrique du Nord à l’initiative de l’Association nationale des améliorations foncières, de l’irrigation, du drainage et de l’environnement, en partenariat avec la Commission internationale de l’irrigation et du drainage (CIID), le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, et le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger (CCME), est placée sous le thème « la Micro-irrigation à l’ère de l’innovation technologique et de la transformation digitale ».

Ce grand rendez-vous scientifique et technique international constitue une occasion pour de nombreux experts et décideurs, de différents pays, d’échanger leurs expériences dans le domaine de la mise à contribution des récents développements technologiques et de la transition numérique pour assurer l’économie et la valorisation de l’eau d’irrigation, en vue d’augmenter la productivité et la résilience aux changements climatiques.

Cette rencontre connait la participation de plusieurs pays appartenant aux cinq continents, tels que l’Afrique du Sud, le Nigéria, le Niger, le Burkina Faso, le Sénégal, le Djibouti, l’Égypte, la Mauritanie, l’Angleterre, la France, le Portugal, l’Italie, l’Espagne, la Lituanie, le Taïwan, le Singapour, l’Inde, le Japon, la Chine (en distanciel), les États-Unis et l’Australie.

En marge de cette conférence, deux conventions de partenariat relatives à la 6ème conférence régionale qui sera tenue en 2025 au Nigeria, ont été signées, d’une part, entre l’ANAFIDE, le comité nigérien et le Réseau marocain interprofessionnel de l’irrigation- REMIG, et d’autre part, entre l’ANAFIDE, la Commission Internationale de l’Irrigation et du Drainage (CIID) et REMIG.

Ainsi, une troisième convention, qui a pour objectif d’accompagner des jeunes cadres en faveur des start-up innovantes dans le domaine des aménagements hydro agricole, a été signée entre l’ANAFIDE, la Commission internationale du génie rural (CIGR) et REMIG.

Les participants à la conférence ont eu l’occasion de visiter des stands d’exposition qui mettent en avant des exemples d’outils technologiques et numériques permettant de diminuer la consommation d’eau d’irrigation.

« Visite technique, exploitations agricoles, production de cultures à haute valeur ajoutée sous serres, irrigation localisée avec eau de nappe dans la région de Dakhla » et « Micro-irrigation pour l’agriculture à petite échelle, défis, opportunités et initiatives et transformation numérique pour la gestion de la micro-irrigation » figurent parmi les principaux axes de cette conférence.

Par la même occasion, plusieurs panels sont organisés, dont « L’interdépendance entre l’eau, l’énergie et la sécurité alimentaire au Maroc et la question de la gouvernance : Évaluation et prospection »,  « L’interdépendance entre l’eau, l’énergie et la sécurité alimentaire au niveau international : expertises et expériences réussies », « Nouvelles technologies, intelligence artificielle, sécurité alimentaire et hydrique » , « Le rôle de la maîtrise des technologies modernes dans la préservation des ressources en eau », et « Transition numérique et formation continue dans les domaines de l’eau et de l’agriculture ».

Le Maroc a été choisi par la CIID pour organiser la 10IMIC suite à la demande faite par le Comité marocain à la CIID lors des travaux du 3ème congrès mondial de l’irrigation, tenu à Bali en Indonésie du 01 au 07 septembre 2019.


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.