الإشهار 2
ads980-90 after header

Casablanca : L’ISJC célèbre les lauréats de sa 22è promotion

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

La direction de l’Institut Supérieur de Journalisme et de Communication (ISJC) a organisé, jeudi dernier au complexe culturel d’Anfa à Casablanca, la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la 22ème promotion de l’Institut au titre de l’année universitaire 2021/2022, en présence de personnalités politiques et médiatiques.

La cérémonie de remise des diplômes aux nouveaux lauréats s’est déroulée en présence de M. Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau et secrétaire général du parti de l’Istiqlal, qui a également animé le cours inaugural de l’Institut pour l’année universitaire 2022/2023.

À cette occasion, M. Baraka a exprimé ses félicitations aux nouveaux diplômés, saluant cet établissement pionnier dans la formation de générations de professionnels dans le domaine des médias et du journalisme, ainsi que son accompagnement et son interaction avec les différentes mutations politiques et institutionnelles que le pays a connues, notamment les réformes et les changements qu’a connus le champ médiatique national.

Il a ainsi appelé à persévérer sur cette même voie et à instaurer les bases de la pratique saine et professionnelle dans le domaine des médias, qui constitue un pilier fondamental dans l’édification de l’État démocratique et de la société des droits et de libertés, relevant que la consolidation de la démocratie, du pluralisme intellectuel et politique, des droits et libertés individuelles et collectives est tributaire de l’existence d’un champ médiatique qui garantit la liberté d’expression responsable, respecte la déontologie de la profession et contribue à la construction commune du projet sociétal marocain mis de nouveau en évidence dans le cadre du Nouveau modèle de développement.

Dans ce cadre, M. Baraka a souligné l’importance du rôle que peuvent jouer les médias pour la défense de la souveraineté nationale sacrée et de ses symboles, le renforcement de l’unanimité nationale autour des questions stratégiques et des intérêts supérieurs liés à la souveraineté, notamment la question de l’intégrité territoriale, estimant que le respect de la déontologie de la profession dans le domaine du journalisme et des médias n’est pas en contradiction avec l’engagement à interagir avec les causes de la nation et de la société, le rôle constructif à jouer dans le parachèvement de l’édifice démocratique et l’adhésion positive au processus de développement du pays et de renforcement du rayonnement de l’image du pays à l’étranger.

À cet égard, il a affirmé que les médias ont une mission noble à mener et sont devenus un élément influent, en particulier grâce à la digitalisation et aux réseaux sociaux, estimant que cette profession doit être exercée avec une grande responsabilité professionnelle, tout en faisant preuve d’un degré élevé de patriotisme et d’un esprit créatif dans la conception des contenus médiatiques.

La stratégie « Made in Morocco », en tant que choix souverain, est également appliquée au secteur des médias à travers le développement de schémas et de contenus compétitifs, de haute qualité et exportables sur les marchés médiatiques arabe et international, à l’instar d’autres pays et expériences devenus une référence dans ce domaine, a dit le ministre.

Pour sa part, le directeur administratif de l’ISJC, Ahmed Talal, a indiqué, dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, que l’Institut célèbre les lauréats de sa 22ème promotion qui comprend plus de 30 étudiants et étudiantes, relevant que ces nouveaux diplômés ont suivi, trois ans durant, une formation dans trois spécialités: la presse écrite, l’audio-visuel et la communication institutionnelle.

Il a précisé que l’Institut s’emploie à offrir une formation permettant aux étudiants de maîtriser les aspects journalistique et technique, qui sont aujourd’hui très sollicités sur le marché du travail.

Pour sa part, M. Hamid Saadni, journaliste à la chaîne TV « 2M » et professeur de la presse télévisée à l’ISJC, a souligné que cette cérémonie de remise des diplômes marque un moment crucial entre les études et le marché du travail dans le domaine de la presse, appelant les nouveaux lauréats à veiller au respect de la profession et de sa déontologie.

Et d’ajouter, dans une déclaration similaire, que le secteur des médias a franchi de grands pas et a connu une évolution remarquable, estimant que ces nouveaux lauréats sont chanceux car ils sont témoins d’une effervescence du champ médiatique avec la présence de dizaines, voire de centaines de sites de presse électroniques et de dizaines de chaînes de radio, sachant que le Royaume s’apprête à lancer des chaînes de télévision thématiques, locales et régionales.

M. Saadni a conclu que la préoccupation majeure demeure, pour les professionnels du secteur, la qualité de la formation avant la réussite des étudiants et le respect de la déontologie de la profession après leur réussite, appelant toutes les parties prenantes des secteurs public et privé à engager la réflexion pour identifier les solutions appropriées pour relever ces défis.


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.