الإشهار 2
ads980-90 after header

Bientôt une nouvelle faculté polydisciplinaire à Ksar El Kébir

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

Le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi, a procédé, lundi à Ksar El Kébir, à la pose de la première pierre pour la construction d’une faculté polydisciplinaire, relevant de l’université Abdelmalek Essaâdi.

M. Amzazi, qui était accompagné notamment du gouverneur de la province de Larache, Bouassam El Alamine et du président de l’université Abdelmalek Essaâdi, Mohamed Errami, a lancé les travaux de construction de ce nouvel établissement universitaire, qui s’étalera sur une superficie totale de 5.218 m2.

Le projet, qui nécesitera 18 mois de travaux et une enveloppe de 28,9 millions de dirhams (MDH), a pour objectif de rapprocher les services universitaires des étudiants de la province.

Cette structure comprendra notamment deux amphithéâtres d’une capacité d’accueil de 300 sièges, 4 salles de cours, 2 locaux techniques, 1 bloc pédagogique, une bibliothèque, ainsi qu’un bloc administratif et des espaces pour les étudiants.

Dans une déclaration à la MAP, M. Amzazi a indiqué que cette nouvelle structure universitaire proposera une offre intégrée et portera sur des filières diverses, qui vont de pair avec les compétences des étudiants de la province, notamment celles liées au domaine de l’agriculture et l’industrie.

Par ce projet, la province se dote de sa deuxième faculté après celle de Larache, a-t-il dit, ajoutant que cet établissement donnera une dimension universitaire à la province, avec des branches à accès ouvert et d’autres à accès régulé.

De son côté, M. Errami a mis l’accent sur la valeur ajoutée qu’apportera cette nouvelle faculté à l’université d’Abdelmalek Essaâdi en renforçant davantage l’offre universitaire dans la région, ajoutant que le but est de rapprocher l’enseignement supérieur aux étudiants de la province.

Par ailleurs, le ministre a effectué une visite à l’école primaire Ibn Khaldoun, la plus ancienne école de la ville de Ksar El Kébir et qui a fait l’objet de travaux de réhabilitation.


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.