الإشهار 2
ads980-90 after header

Béni Mellal: Festival international Ain Asserdoune du cinéma, du 23 au 25 novembre

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

La deuxième édition du Festival international Ain Asserdoune du cinéma et des arts plastiques se tiendra du 23 au 25 novembre à Béni Mellal sous le signe “Mémoire de la marge”.

Dix courts-métrages représentant sept pays seront en lice pour la compétition officielle de cette édition organisée à l’initiative de l’Ecole supérieure de technologie (EST) relevant de l’Université Sultan Moulay Slimane (USMS).

Le Maroc est représenté par cinq films à avoir le “Pain nu” de Mohamed Louhi, “Cendres” de Mustapha Farmati, “Encre ultime” de Yazid El Kadiri, “Charte” de El Houssine Hnine et “Possibilité 3” de Abdelilah Al Omari (Maroc-Canada).

Les autres films en compétition sont “L’ambassadeur” de Tabit Jalal (Syrie), “A last picture” de Saaoud M’Hana (Palestine), “Le chemin de la mort” de Nasreddine Raqm (Tunisie), “Shash” de Ali Al Kaabi (Irak) et “Ne sonne pas” de Ahmed Hamdi (Egypte).

Le jury de cette édition sera présidé par la réalisatrice Ezzahra Dardar. Il compte quatre autres membres en l’occurrence Loubna Al Khaouaja, enseignante chercheuse dans le domaine de l’information et de la communication, Ouahib Zenfoukh, critique et chercheur dans le domaine de la musique folklorique, Mohamed Sebbari, enseignant en scénario, et Abdelhamid Abouaanane, artiste et chercheur dans le domaine du cinéma et du théâtre.

En marge de la compétition officielle, des rencontres-débats autour des films en compétition ainsi que sept ateliers de formation dans les métiers du cinéma seront organisés sur la supervision d’artistes, de critiques, de cinéastes et de scénaristes.

Au menu de cette édition figure également une conférence sur “la présence de la mémoire de la marge dans le cinéma et les arts plastiques”. Les intervenants à cette occasion mettront l’accent notamment sur les manifestations de la marge dans le cinéma marocain à travers les oeuvre de Jilali Ferhati.

Une exposition d’arts plastiques qui donne à voir plusieurs toiles et fresques notamment des artistes peintres Lamiya Nehari et Abderrahim El Fouli est également au programme de cette deuxième édition du Festival international Ain Asserdoune du cinéma et des arts plastiques.



ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.