الإشهار 2
ads980-90 after header

Approbation d’une convention cadre relative à un projet intégré de développement

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé, lundi, une convention cadre d’une durée de trois ans (2021-2023) relative au projet intégré de développement des préfectures et provinces de la région.

Approuvée à l’unanimité lors des travaux de la session extraordinaire de septembre, tenue en présence de la présidente du Conseil de la région, Fatima El Hassani et le Wali de la région, Mohamed Mhidia, cette convention cadre vise à renforcer les infrastructures et les services de base au niveau des préfectures et provinces de la région, notamment en milieu rural.

La convention porte sur l’aménagement, la mise en place et le renforcement des routes et pistes non classées, la généralisation de l’accès à l’eau potable, le renforcement et la généralisation de l’accès à l’électricité dans la région, la création et l’aménagement de terrains de proximité, l’aménagement et la gestion des parcs, ainsi que le réaménagement des centres communaux (assainissement liquide et routes).

S’exprimant à cette occasion, Mme El Hassani a indiqué que la convention cadre, qui porte sur l’ensemble des préfectures et provinces de la région, vise à définir les engagements des différentes parties afin de mettre en place les bases d’un projet intégré de développement, en attendant l’annonce du contenu du contrat programme qui liera le Conseil de la région et le gouvernement.

Cette convention cadre a pour but de lancer des projets autour des six axes de manière à prendre en compte l’équité territoriale entre les différentes préfectures et provinces de la région, a-t-elle souligné, notant que le financement de ces projets structurants tient compte des répercussions de la pandémie du coronavirus.

Pour leurs parts, les présidents des groupes du Conseil régional ont salué cette convention « importante » mise en place selon une approche participative pour renforcer l’intervention du Conseil dans nombre de secteurs en difficulté au niveau de la région, faisant savoir que le projet intégré pour le développement des préfectures et provinces de la région contribuera à booster le développement local afin d’en faire un levier pour la promotion des secteurs ciblés, notamment en milieu rural.

Par ailleurs, une annexe de la convention de partenariat entre le Conseil de la région et la direction régionale de la Santé a également été approuvée. A travers cette annexe, l’Agence régionale d’exécution des projets a été remplacée par l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du nord du Royaume (APDN) pour la mise en oeuvre de la convention portant sur l’amélioration de l’offre sanitaire pour une enveloppe de 100 millions de dirhams durant les années 2020 et 2021.

L’annexe a également pour but d’enrichir la convention par la création de laboratoires « Covid-19 » au niveau des hôpitaux provinciaux afin de lutter contre la pandémie du coronavirus.

S’agissant des projets de protection contre les inondations, le Conseil de la région a approuvé une convention tripartite avec la commune de Tétouan et l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos visant à construire un canal d’évacuation des eaux pluviales dans la partie arrière de la zone industrielle de Tétouan afin de protéger la ville contre les inondations. Cette convention porte sur une enveloppe budgétaire de 7 millions de dirhams financée par le Conseil de la région.


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.