الإشهار 2
ads980-90 after header

Aéroport Marrakech-Menara : Migration vers un nouveau Système des Opérations Aéroportuaires Multiplateforme (ONDA)

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

L’aéroport international de Marrakech-Menara a accompli avec succès la migration vers un nouveau Système des Opérations Aéroportuaires Multiplateforme appelé “SOAM”.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie de transformation digitale de l’Office National des Aéroports (ONDA), telle que définie dans son plan de développement triennal “Envol 2025”, indique l’ONDA dans un communiqué.

En effet, dans un aéroport, différents systèmes s’interconnectent et s’illustrent dans de nombreuses procédures de gestion qui s’avèrent complexes, explique la même source, ajoutant qu’en vue de son optimisation, la gestion aéroportuaire bénéficie de l’apport de la technologie et de l’amélioration continue pour augmenter son efficacité et améliorer sa rentabilité.

Ainsi, le SOAM, mis en service depuis le 17 janvier à l’aéroport de Marrakech Menara, est un système multiplateforme et multi dispositif, conçu par des experts en systèmes aéroportuaires, souligne le communiqué, expliquant qu’il permet de disposer, de manière interactive et en temps réel, des informations utiles aux divers intervenants dans la chaîne de valeur du passager ainsi qu’aux voyageurs.

Et de poursuivre que le SOAM génère également des données prévisionnelles sur les vols, ce qui facilite la planification et l’affectation la plus optimale des ressources aéroportuaires (comptoirs d’enregistrement, portes d’embarquement, parking d’avion, passerelles télescopiques, …).

Il contribue aussi à renforcer l’efficacité opérationnelle des aéroports et à engendrer un gain de temps considérable grâce à une meilleure connaissance et évaluation des situations.

En utilisant les données en temps réel et de manière interactive, le SOAM contribue efficacement à l’amélioration de l’expérience passager en permettant de répartir de manière plus efficiente les flux des passagers sur les différentes zones de l’aéroport, réduisant ainsi les temps des contrôles de sécurité, des embarquements et de traitement des bagages, de minimiser les perturbations et les désagréments des passagers en cas de retards ou d’annulations de vols grâce à une information claire et précise, d’anticiper les besoins en équipements utilisés par les passagers, en quantité et en disponibilité (chariots à bagages, ascenseurs, escalators…), et de réduire le risque du voyageur de rater son vol, en cas d’un court transit à l’aéroport, avant de prendre son prochain vol, grâce à l’affectation optimale des équipements aéroportuaire mis à la disposition des compagnies aériennes.

Le déploiement de ce système est en cours à l’aéroport Casablanca-Mohammed V avant sa généralisation dans les autres les aéroports du Maroc, fait savoir la même source avant de conclure que les équipes de l’ONDA s’engagent au quotidien à améliorer constamment la qualité des services rendus et à répondre aux attentes de l’ensemble des parties prenantes (passagers, compagnies aériennes ou partenaires aéroportuaires).



ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.