الإشهار 2
ads980-90 after header

Andaloussi: Les résultats des élections reflètent « un choix démocratique mature »

إشهار مابين الصورة والمحتوى
الإشهار 2

Les résultats des élections générales ayant abouti à la victoire de certains partis, qui sont désormais chargés de gérer les instances élues dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, reflètent « un choix démocratique mature » de la part du peuple, a indiqué le président du Centre marocain des études et recherches stratégiques en médias et moyens de communication, Abdeslam Andaloussi.

Ce choix ambitionne de donner un nouvel élan à la démocratie représentative et repositionner les partis entre majorité et opposition, a précisé M. Andaloussi dans une déclaration.

Les votes des électeurs traduisent la volonté des habitants de la région d’engager un changement démocratique, en choisissant des formations politiques afin de diriger les conseils élus selon une orientation claire dans la gestion des affaires économiques, la résolution des problèmes d’emploi, la prise en charge des revendications des jeunes et des femmes, et le soutien à l’ouverture culturelle et à la généralisation de la protection sociale, a-t-il estimé, notant que ce choix affirme l’intention des électeurs dans le Nord d’induire un changement radical avec le précédent mode de gestion des affaires publiques, qui peut être considéré comme « inadéquat avec leurs aspirations ».

Par ailleurs, il a souligné que le grand gagnant de ce changement est la démocratie marocaine, ces élections ayant constitué une occasion pour consolider de plus en plus ses fondements, d’autant plus que ce changement a été opéré en enregistrant un taux de participation élevé, dépassant toutes les attentes.

Il a également fait savoir que le débat politique équilibré qui a précédé et accompagné les élections a donné à ces échéances toute leur importance, ce qui prouve que « la démocratie nationale a suffisamment mûri », précisant que le peuple marocain a voulu, en votant en masse, contribuer à changer l’orientation des conseils élus et du gouvernement, dans le cadre d’un développement politique, économique et social profond, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

La profonde transformation que connaît le Maroc nécessite des instances élues nationales, régionales et locales à la hauteur des ambitions, ainsi que des élites politiques capables d’accompagner et d’opérer le changement qu’ambitionne le Royaume, a conclu M. Andaloussi.


ads after content
الإشهار 3
ARTICLES LIÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.